Projects

Search

Login Form






Perdu votre mot de passe ?
Le renforcement de la préparation aux épidémies au cœur des préoccupations du ROSSP

20 juillet 2015

pphsnmeeting-2015.jpgLe Réseau océanien de surveillance de la santé publique (ROSSP) tient actuellement une réunion importante à Nadi (Fidji) afin de traiter du renforcement des capacités et de la préparation aux épidémies, ainsi que d’autres urgences de santé publique.

Le ROSSP, qui fêtera ses vingt ans l’an prochain, concentre son action en priorité sur la surveillance, la préparation et la riposte aux flambées de maladies infectieuses telles que la dengue.

Dans son allocution d’ouverture, S.E. Veena Kumar Bhatnagar, ministre déléguée de la Santé et des Services médicaux des Fidji, a reconnu le rôle crucial joué par le ROSSP, dont la renommée est aujourd’hui bien établie.

« Cette réunion permet de redynamiser les liens existants et de débattre de questions et de problèmes qui concernent tous les pays du Pacifique engagés dans la lutte contre les maladies infectieuses auxquelles nous sommes confrontés », a-t-elle déclaré.

Selon Patricia Sachs-Cornish, Chef de cabinet du Directeur général de la Communauté du Pacifique, « la CPS tient à poursuivre son programme de soutien en faveur d’une préparation accrue des pays face aux urgences de santé publique découlant de phénomènes planétaires tels que le changement climatique. »

Le ROSSP met par ailleurs l’accent sur le développement des capacités nationales en épidémiologie, analyse des données et diffusion de celles-ci aux fins d’étayer la prise de décision.

Le Programme de renforcement des interventions en santé publique dans le Pacifique (SHIP), mis en place depuis peu et axé sur la formation et le développement des capacités, figure parmi les sujets inscrits à l’ordre du jour de la réunion.

Grâce aux modules de formation à l’utilisation des données pour la prise de décision, plus de 150 professionnels océaniens de la santé, originaires de 15 pays, ont pu se familiariser avec la surveillance et la riposte en cas d’alerte de santé publique.

Début 2016, 26 participants à la formation obtiendront leur diplôme auprès de l’Université nationale des Fidji, constituant ainsi la toute première promotion océanienne de techniciens en épidémiologie.

Ce programme de formation à grande échelle doit son succès à l’engagement et à la collaboration de nombreux partenaires du ROSSP :ministères de la Santé des États et Territoires insulaires océaniens, Association océanienne des fonctionnaires des services de santé (PIHOA), Hunter New England Local Health District d’Australie, Université nationale des Fidji, Centres de lutte contre la maladie (CDC) des États-Unis, Organisation mondiale de la Santé (OMS), Université de Guam et CPS.

« La CPS est fière du soutien qu’elle a pu apporter jusqu’ici à ses membres insulaires par le biais du ROSSP, et s’emploiera à cultiver au mieux ce partenariat précieux », a conclu Mme Sachs-Cornish.

La réunion se déroule jusqu’au mercredi 22 juillet, grâce au concours financier de la CPS, du Programme d’aide néo-zélandais, du gouvernement australien et des CDC des États-Unis.


 

Contact médias :
Christelle Lepers, Chargée de l’information et de la communication (surveillance de la santé publique) à la CPS (courriel : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir – tél. :679 8662932).

Lien utile : Réseau océanien de surveillance de la santé publique (ROSSP) : www.pphsn.net

Dernière mise à jour : ( 13-08-2015 )