Projects

Search

Login Form






Perdu votre mot de passe ?
La CPS aide les Îles Mariannes du Nord à mettre en place un système de surveillance de la santé publ

13 août 2015

photo-typhoon-soudelor-saipan-kuam-news-.jpgÀ la demande des autorités sanitaires du Commonwealth des Îles Mariannes du Nord, qui souhaitaient obtenir le renfort de spécialistes après le passage du typhon Soudelor, le Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS) a dépêché à Saipan un épidémiologiste principal, à l’appui des activités de surveillance de la santé publique.

Pendant les deux prochaines semaines, Paul White, fraîchement arrivé du siège de la CPS, à Nouméa, travaillera en collaboration étroite avec les autorités sanitaires locales et les Centres de lutte contre la maladie.

« Nous sommes très heureux de pouvoir apporter un soutien épidémiologique à nos collègues du Commonwealth des Îles Mariannes du Nord et de contribuer à préserver la sécurité sanitaire après le passage de ce typhon dévastateur », a déclaré Colin Tukuitonga, Directeur général de la CPS.

« Au cours de la phase consécutive à une catastrophe, la CPS peut fournir un appui et des services spécialisés aux pays membres de la Communauté du Pacifique en réponse aux besoins qui leur sont propres », a-t-il ajouté.

Soudelor, classé en catégorie 2 par le JTWC, le Centre d’alerte cyclonique des États-Unis, a causé des dégâts considérables dans plusieurs zones du pays. Il s’est intensifié au début de la semaine dernière et a été reclassé en typhon de catégorie 5 (la catégorie maximale), avant d’atteindre Taïwan et la Chine.

Paul White sera chargé d’aider à la mise en place d’un système de surveillance post-catastrophe en des points précis, notamment dans les centres d’hébergement temporaire accueillant les populations déplacées.

Il appuiera également la collecte, l’analyse et la diffusion en temps réel de données sanitaires et participera à l’organisation d’interventions rapides en cas d’épidémie.

La Division santé publique de la CPS a fourni une aide de même nature à Vanuatu à la suite du passage du cyclone tropical Pam, survenu en début d’année. Paul White faisait partie de l’équipe déployée sur l’île de Tanna.


Contact médias
Christelle Lepers, Chargée de l’information et de la communication (surveillance de la santé publique) à la CPS (courriel : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir – tél. : +687 26 01 81 ou +687 84 28 37).

Liens vers les pages du site Web de la CPS consacrées à l’aide apportée à Vanuatu en matière de santé publique après le passage du cyclone Pam, en collaboration avec d’autres partenaires :
http://www.spc.int/en/media-releases/2049-spc-lends-public-health-surveillance-helping-hand-to-vanuatu.html
http://www.spc.int/en/media-releases/2134-disease-surveillance-system-helps-detect-potential-outbreaks.html