Projects

Search

Login Form






Perdu votre mot de passe ?
La recherche au service de l’amélioration des pratiques de santé en Océanie

20 août 2015

or-course.jpg


Treize professionnels de la santé originaires de huit États et Territoires insulaires océaniens entament cette semaine un cours de formation novateur sur la recherche opérationnelle, qui sera axé sur les nœuds à résoudre dans l’organisation des systèmes de santé nationaux.

Organisé conjointement par le Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS) et l’Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires (UICTM), ce cours est destiné à former les participants et à les guider dans leurs démarches de recherche sur des questions qui préoccupent tout particulièrement leurs pays d’origine.  

Comment identifier les femmes présentant un risque élevé de développer un diabète gestationnel ou comment évaluer l’utilisation et les implications des nouvelles technologies de laboratoire pour le diagnostic de la tuberculose sont quelques-unes des nombreuses questions de recherche auxquelles les participants tentent de répondre.

Ce cours est divisé en trois modules de six à sept jours et se déroule sur une période de douze mois.

Le premier module qui est dispensé en ce moment même à Nadi (17-22 août) permettra aux participants de développer une connaissance fine de ce qu’est la recherche opérationnelle et de mettre au point leurs protocoles de recherche.

Les deux modules suivants porteront sur la gestion et l’analyse des données, l’interprétation des résultats de la recherche, ainsi que la rédaction et la publication d’un article scientifique.

Au moment de plancher sur leurs articles, ces professionnels de santé traduiront les résultats de leurs recherches en conclusions concrètes qui pourront orienter un changement de cap dans les politiques de santé et aboutir à des améliorations dans les pratiques de santé à l’échelon national.

M. Jojo Merilles, Épidémiologiste à la CPS et responsable de l’animation du cours, nous a indiqué qu’il s’agissait là du deuxième cours de recherche opérationnelle organisé dans la région Pacifique, avec le concours de l’Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires.

« Le premier cours qui s’est déroulé pendant l’année académique 2012-2013 a été un franc succès, puisque neuf des douze participants ont publié leurs recherches dans la revue scientifique Public Health Action », précise M. Merilles.

Le système d’accompagnement, ou de mentorat, est l’une des clés de ce cours et permet d’accroître le taux de réussite des stagiaires.

Accompagnés et guidés dans leurs recherches, les participants bénéficient pendant toute la formation du suivi et du soutien appuyés et personnalisés d’un « mentor », y compris à distance entre les modules.

Le cours est dispensé cette année par des spécialistes de l’Union, de la Division santé publique de la CPS, de l’Association océanienne des fonctionnaires des services de santé, de l’Université nationale des Fidji, du Royal Melbourne Hospital de l’État de Victoria (Australie) et des Centres de lutte contre la maladie des États-Unis. Il est financé par l’Union et la CPS.

Les 13 professionnels inscrits cette année sont originaires des États fédérés de Micronésie, de Guam, de Kiribati, de Palau, du Samoa, des Samoa américaines et de Vanuatu.


Contact médias
Christelle Lepers, Chargée de l’information et de la communication (surveillance de la santé publique) à la CPS, Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir , +687 26 01 81 ou +687 84 28 37

Pour consulter les articles publiés par les stagiaires de la promotion 2012-2013 dans le numéro de juin 2014 de la revue scientifique en ligne Public Health Action :
http://ingentaconnect.com/content/iuatld/pha/2014/00000004/a00101s1;jsessionid=99vf6u4jsypq.alexandra

 

Dernière mise à jour : ( 02-09-2015 )