Offrir des perspectives aux Océaniennes dans le secteur de la santé et participer au renforcement de leurs capacités

 

En Océanie, la situation des Océaniennes change-t-elle dans le domaine de la santé ? Nous savons que les systèmes et les infrastructures de santé océaniens sont fragiles, mais il est toujours possible d’améliorer la situation et de militer en faveur de changements, en veillant à ce que nos plans nationaux offrent des chances égales aux femmes.

20 mars 2020

Le 11 mars dernier, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a requalifié en pandémie l’épidémie de COVID-19 qui s’était déclarée au début du mois de décembre 2019. Cela signifie que le nombre de pays touchés, y compris les États et Territoires insulaires océaniens, a augmenté. En revanche, cela ne signifie pas que le virus est devenu plus contagieux ou plus mortel. 

21 février 2020

Les problématiques auxquelles sont confrontés le personnel infirmier et les sages-femmes, ainsi que leurs capacités d’encadrement, doivent être respectivement prises en compte et renforcées aux niveaux national, régional et international, selon l’une des recommandations formulées lors de la première Réunion des cadres infirmiers et sages-femmes du Pacifique qui s’est tenue du 11 au 14 février à Nadi.

Treize États et Territoires insulaires océaniens ont participé à cette réunion, aux côtés d’acteurs du secteur infirmier et de partenaires régionaux et internationaux.

14 février 2020

La Communauté du Pacifique (CPS) surveille de près l’épidémie du nouveau coronavirus (appelé COVID-19) qui a débuté dans la ville de Wuhan (province de Hubei) en Chine, début décembre 2019 et qui continue de progresser. La Division santé publique de la CPS travaille en étroite collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le cadre de l’équipe interinstitutionnelle de gestion des incidents mise en place pour appuyer et orienter les États et Territoires insulaires océaniens dans leurs activités de préparation, surveillance et riposte.