Apia
8 septembre 2017

 

L’accord conclu aujourd’hui à Apia (Samoa) par le Secrétariat du Commonwealth et la Communauté du Pacifique annonce un renforcement de la coopération des deux organisations sur la question des soins de santé.
Le protocole d’accord a été signé par la Secrétaire générale du Commonwealth, Mme Patricia Scotland, et le Directeur général de la Communauté du Pacifique (CPS), M. Colin Tukuitonga, en marge du 48e Sommet du Forum des Îles du Pacifique, qui se tenait au Samoa.

« Le Commonwealth se félicite de l’occasion qui lui est donnée de resserrer ses liens de coopération avec les organisations régionales du Pacifique, notamment la CPS, sur les dossiers prioritaires de la région Pacifique. Cette mutualisation des efforts dans des domaines d’intervention ciblés nous permettra d’optimiser l’utilisation de nos ressources », a affirmé la Secrétaire générale.

« Nul ne pourrait remettre en cause la volonté politique et l’engagement dont ont fait montre nos pays membres à l’égard du concept des îles-santé en Océanie, sans oublier le soutien apporté par des partenaires tels que le Secrétariat du Commonwealth, a déclaré pour sa part le Directeur général de la CPS. Je suis convaincu que les travaux à mener pour matérialiser ce concept avanceront rapidement. »

Le protocole d’accord qui vient d’être conclu vise à accompagner les pays membres dans la mise en place d’une couverture sanitaire universelle et dans leurs efforts de lutte contre les maladies non transmissibles.

Il s’inscrit dans la droite ligne du rapport Pacific 2050 publié par le Commonwealth sur la construction d’un avenir durable, ainsi que des objectifs de développement durable pour l’Océanie.

Les deux organisations réfléchiront aux possibilités de collaboration dans leurs domaines d’action communs et mettront à profit leurs ressources et leurs réseaux. Elles pourront par exemple conduire des opérations d’assistance technique en vue de l’élaboration d’un cadre législatif régional.

D’autres axes de coopération sont envisageables, notamment l’élaboration de politiques dans les domaines de la santé, des sports et de l’éducation afin de promouvoir l’adoption de modes de vie sains auprès des enfants et des jeunes.

Elles pourront également formuler des demandes de financement conjointes.

Contact : Paula Vivili, Directeur de la Division santé publique de la CPS, [email protected]